Mon bateau _Dounia

« L’étoile filante » est le nom choisi pour mon bateau

Pour réaliser mon bateau,j’ai utilisé :

—-pour le fond blanc,1 barquette en plastique de viande

—-pour l’avant et le mat,1 barquette en bois qui contenait des abricots secs

___pour la voile et le contour avant,1 brique de jus de pomme

—-pour les hublots,des bouchons en plastiques

—–pour l’assise à l’arrière et le volant,petite brique de sauce tomate

Flottaison, testée dans ma baignoire.

DOUNIA

Le métier que je voudrais faire

Quand je serais grande ,je voudrais être Patissière.

Dans ce métier on confectionne des tartes, de délicieux biscuits pour le plaisir des yeux et du palais.

J’adore la réalisation de salés, de sucrés et travailler le chocolat .

Toutes ces couleurs et saveurs, des vitrines d’une boulangerie m’attirent.

J’aime faire plaisir, ma famille apprécie mes gâteaux et m’encourage. La pâtisserie participe aux événements de la vie: naissance mariage, baptême, anniversaire et bien d’autres.

Je suis aussi très gourmande

Dounia

La pièce que j’ajouterais dans mon appartement

La pièce que je rajouterais dans mon appartement, ne serait rien que pour moi. Une pièce de lecture, calme et isolée pour ne pas entendre le bruit tout autour. Avec deux poufs en forme de nuages, pour recevoir et dans un coin des jeux de lumières pour me relaxer après ma lecture.

Ma chambre actuelle est grande, mais j’entends trop mes frères qui jouent et le bruit des voitures à l’extérieur qui me gênent.

Dounia

Mon instrument préféré

Mon instrument préféré est le piano. Le son de chaque touche est différent et agréable à écouter.

Mes doigts dansent sur le clavier et je me détends lorsque j’en joue, sur celui d’une amie de maman.

Cet instrument est aussi beau et a  sa place dans la décoration d’un salon.

Dounia

 

 

Mon discours de président

FRANÇAIS ,FRANÇAISES

« Nous sommes en guerre « 

Que cela veut- il dire ?

Que nous allons nous battre contre le COVID 19, sans armes, mais en respectant les règles sanitaires et la distanciation annoncées par le corps médical.

Nos enfants, sont les premiers en ligne et à être victimes de ce confinement qui les empêche de grandir comme il se doit .

Plus de sorties dans les parcs d’attractions, de goûters d’anniversaire préparés, de visites à nos proches…surtout aux anciens qui sont très fragiles et vulnérables.

Pas de baignades, malgré cette canicule qui nous touche depuis quelques jours déjà.

Prenez soin de vos proches ,votre famille et voisins par visio ou par téléphone.

Profitez de votre temps pour faire des choses oubliées et renouer des liens, sans oublier de croire et de penser qu’il y a toujours une solution à tout.

Le temps est long, le nombre de malades augmente, mais soyons forts et soudés dans cette guerre qui touche tous les âges et religions dans le monde entier.

Ce virus n’épargne personne, mais nous rassemble tous pour soutenir et applaudir chaque soir le personnel soignant.

Merci, à vous, citoyens, citoyennes pour cet élan d’amour et de partage.

Prenez votre mal en patience, le plus dur n’est pas encore passé, MAIS NOUS VAINCRONS LE COVID19 TOUS ENSEMBLE, main dans la main.

L’après sera aussi difficile, pensez y dès maintenant .

Notre vie quotidienne ne sera plus la même  qu’avant ce virus, mais croyez en vous et en votre fort intérieur pour mettre en œuvre cet après qui nous redonnera confiance en l’avenir et à accepter toute aide extérieure  pour pouvoir mieux avancer et parler de ce ressenti du confinement avec des professionnels.

Dounia (aidée de son grand-frère)